Bienvenue à chacune, chacun au Congrès CAEF 2021 !

L’année passée nous a tous marqués d’une façon ou d’une autre, dans la manière de vivre l’Eglise.
« La crise que nous traversons met à mal, dans la forme, nos pratiques, mais elle ne remet pas en question le fond de la mission de l’Église. » nous rappelait Pierre Bariteau dans la lettre de nouvelles envoyée en début d’année.

L’arrêt brutal de toutes les activités nous a aussi renvoyés à nous-mêmes.
Quand il n’est plus possible de « faire », les motivations les plus profondes qui nous animent sont mises à nu, dévoilant notre vulnérabilité et nos fêlures. 

Avec l’arrivée des vaccins, l’espoir de la sortie du tunnel est en train de renaître. Mais allons-nous vivre comme avant ? Avec la même frénésie ? Le vaccin contre la Covid ne va pas nous protéger de la suractivité. Il risque au contraire de nous y faire replonger. Que pouvons-nous apprendre de ce que nous sommes en train de vivre ? De nous-même, de l’Eglise  et du monde ?  

Se questionner sur le fond,

S’arrêter pour donner la priorité à l’écoute du Seigneur et de sa Parole,

Faire le choix délibéré de ne pas saturer un programme de conférences et  d’informations,

voilà quelques-unes des pensées qui ont guidé nos choix dans l’élaboration du programme de cette année, au-delà du thème toujours d’actualité qu’est l’Eglise et la diversité.

« Virtuelles » dans leur forme, que ces 4 sessions du congrès puissent néanmoins nous permettre de forger une communion « réelle » entre nos Eglises, dans leur diversité, et à son écoute.

Bonnes connexions à tous,

Eric Waechter,
pour l’Entente Evangélique des CAEF.